Le robot marcheur d'Aix-Marseille Université utilise la lumière polarisée pour se déplacer, lui permettant d'explorer au hasard et de retrouver son chemin.

Avantages

  • Robuste
  • Site web

Applications

  • Véhicules autonomes
  • Drones
  • Surveillance

Objectifs de développement durable des Nations Unies abordés

  • Objectif 9 : Innovation et infrastructure de l'industrie

Le projet

Généralement, les robots utilisent le GPS pour naviguer. Bien que cela fonctionne bien, les robots doivent être en communication constante avec les satellites, ce qui les oblige à transporter du matériel de communication. Ces exigences peuvent empêcher le robot d'explorer des zones sans couverture satellite. De plus, l'équipement GPS peut être encombrant, augmentant la taille du robot.

Détails de l'innovation

Le robot, également appelé AntBot, utilise une boussole optique sensible à la lumière polarisée du ciel pour mémoriser sa trajectoire. Pour ce faire, il utilise une technique appelée intégration de chemin. Avec l'intégration de chemin, le robot associe des motifs de lumière polarisée à des obstacles et compte les pas pour se rappeler où il a été.

Histoire de biomimétisme

Parce que les phéromones sont détruites dans des conditions de chaleur extrême, les fourmis du désert, contrairement à la plupart des fourmis, utilisent la lumière polarisée atmosphérique au lieu des phéromones pour naviguer. Les fourmis du désert utilisent des motifs polarisés émis à travers le ciel comme boussole pour trouver leur chemin dans le monde.