La feuille nasale des fausses chauves-souris vampires peut être utilisée dans l'écholocation, bien que son rôle ne soit pas bien compris.

"La feuille nasale proéminente [de la fausse chauve-souris vampire], un pli de peau qui se dresse sur son nez, est également impliquée dans la radiogoniométrie, mais son rôle n'est pas compris." (Foy et Oxford Scientific Films 1982:171)

Dernière mise à jour 18 août 2016